H

Recherche personnalisée

Cosmétique biologique



La cosmétique biologique (plus couramment qualifiée de « bio ») est passée en quelques années du statut d'exception à celui de tendance générale. Si tous les fabricants de produits de beauté ne se sont pas encore mis à la cosmétique biologique, la plupart tâchent toutefois de vanter les origines « naturelles » de leurs articles.

 


Cosmétique biologique: non toxique

  • La cosmétique biologique a toujours existé, mais, dans les pays occidentaux, elle a commencé à se revendiquer comme telle dans les années 60. Auparavant, un produit de beauté « naturel » n'inspirait guère confiance à nos aïeules, qui le suspectait automatiquement d'être inefficace et lui préféraient les produits miracles, « fruits de la recherche », concoctés par les laboratoires. Aujourd'hui, la tendance s'est radicalement inversée, puisque le cosmétique biologique est au contraire perçu comme un produit haut-de-gamme, et tout aussi efficace qu'un produit de beauté classique.

 

  • Mais quelles sont donc les différences entre un produit cosmétique biologique et un autre produit de beauté ? Un cosmétique biologique est avant tout un produit exempt de substances toxiques, telles que le paraben ou les sels d'aluminium, et composé essentiellement de produits bio et naturels. Selon sa composition, un cosmétique biologique pourra recevoir différents labels.

 

  • En France, un cosmétique biologique est susceptible d'être labellisé de deux manières. Il s'agit à chaque fois du label Cosmébio, qui se décline en deux versions. Dans les deux cas, 95 % des ingrédients sont naturels (c'est-à-dire d'origine végétale ou minérale). Mais sur ces 95 %, 50 % seulement seront bio lorsque le cosmétique biologique porte mention du label « Eco », et 95 % lorsque c'est le label « Bio » qui est affiché.



B